• Je vous comprendrais jamais

    Ces gens qui disent :

    "ah mais ceux qui dépriment ils sont trop chiant j'ai envie de les tarter ils se plaignent tout le temps ils sont tout le temps tristes ils chialent tout le temps"

    Genre comme si la personne elle allait se dire : "mais oui ! Je suis triste ! J'ai qu'à devenir super-joyeux ! Comment ai-je pu vivre dans l'ignorance toute ces années !"

    Comme si ça se contrôlait. Perso si je pouvais devenir joyeuse y aurai longtemps que je le serai devenue hein

    Mais bon c'est vrai que c'est tellement plus simple d'enfoncer les gens qui vont mal plutôt que de les aider

    Je vais pas vous encourager plus dans votre connerie

    « Happy thoughtsEssai 1 pour le blog »

  • Commentaires

    1
    Anno
    Mercredi 14 Février à 00:13
    Peut-etre mais ceux quindepriment ne font rien pour se sortir de la. Par forcement se forcer a etre joyeux mais juste se cknfier a quelqu'un de confiance c'est deja un gr2nd pas de courage et de maturite. Mais bon, y'en a qui depriment mais qui ne font pas du tout d'efforts, qui veulent tester dans cette situation...
    Bref, ton eklablog est super continue :-)
    2
    Dimanche 18 Février à 11:21

    Le soucis avec certains dépressifs, c'est que tu auras beau leur proposer 600 solutions ils trouveront toujours les moyens de jouer les pessimistes en trouvant une façon d'éviter d'utiliser une de ces dites-solutions.

    Pour avoir moi même eut mon coup de déprime au collège, je sais aussi que ce n'est clairement pas insurmontable quand on souhaite réellement s'en sortir. Ce n'est même pas juste une question d'effort! Il suffit juste de commencer par VOULOIR être heureux. Rien que ça, ça aide énormément. Tout simplement parce qu'en le voulant réellement, on s'en sort déjà un peu.

    Des dépressifs et dépressives, j'en ai aidé plusieurs, et tous ayant chacun sa personnalité, ça pouvait se montrer plus ou moins simple. Quand on connait la personne ça aide, mais quand on ne la connait pas c'est une autre paire de manche, et c'est vrai qu'il faut avoir un minimum de patience pour parvenir à un résultat positif. Par exemple, j'en ai connu deux qui se plaignaient que personne ne se rendait compte de leur mauvaise situation. En même temps, quand tu fais l'hypocrite en faisant mine de sourire et en disant "oui oui ça va" sans ne jamais être sincère, c'est sûr que même les potes ne vont pas réagir. --' Et ça peut être trèèès fatiguant de devoir deviner non stop ce qui se cache derrière CHAQUE putain de MOT et SMILEY dans une phrase écrite. Parce que oui, à l'oral encore ça peut passer puisqu'il y a l'intonation, mais par écris...

    Donc oui, il y a énormément de raisons de les trouver agaçants et épuisants, même si ça peut paraître "méchant" mettez vous UNE seconde à la place des gens qui essaient d'apporter de l'aide et persistent sur plusieurs mois sans résultats. C'est... réellement fatiguant. Très fatiguant. D'une part, parce qu'on ne le fait pas pour soi mais bien pour aider quelqu'un (qu'on le connaisse ou non). Et qu'en retour (même sans attendre de remerciements évidemment) on a que des ronchonneries à longueur de temps, ce qui peut finir par déteindre sur notre propre moral.

    C'est la base même quand on est dépressif de tout voir en noir, c'est vrai. On se sent mal, a part, complètement jeté, et j'en passe. Mais merde... il y a ceux qui se complaisent dans leur connerie et ceux/celles qui veulent réellement s'en sortir. Et la différence ce fait largement sentir.

    D'autant que le bonheur, c'est pas si compliqué c'est tout dans le mental: je laisse cet exemple ici: https://www.youtube.com/watch?v=mym9UzxOs5g  (ça dure 5 minutes maxi et c'est très intéressant, vous privez pas, ça pourrait même vous aider dans la vie de tout les jours)

    Et qu'on ne vienne pas me dire "cé pa ke le mental ducon" beh si. Parce que j'aurais encore masse à dire.

    • Voir les réponses
    3
    Dimanche 18 Février à 12:00

    Non, ça ne dépend que de toi. C'est vrai que si personne n'aide ce sera bien moins simple, mais c'est largement possible, suffit de le vouloir et de se donner un minimum les moyens.

    Essaie de voir ça non pas de ton point de vue, mais de celui d'autres gens. Tu n'as sûrement pas de grandes raisons de déprimer et le moindre truc peu te pourrir le moral. Ce n'est pas tant de ta faute, mais si, en fait, c'est aussi un peu ta faute. C'est toi qui décide de mal prendre les chose et de les tourner à ta sauce en broyant du noir. Tu sais, tu as un toit, de la bouffe, des fringues, des potes (sûrement), des bouquins et une console (aussi sûrement), tu as largement de quoi te contenter et tu pourrais être perçue comme "gâtée"? On a tous nos petites crises et coup de blues, ça arrive. Parfois les nerfs lâchent et on a pas tous la même façon d'aborder les problèmes. Mais, et? Des problèmes, ça peut se résoudre. Et si personne ne te vient en aide systématiquement/automatiquement, demande-en à des gens qui accepteront. :) Que ce soit sur le net ou irl. (puis il existe des numéros gratuits et anonymes aussi, si tu as des doutes)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :